Rosita Allinckx

La transparence est un rempart contre la corruption et l'injustice, mais la transparence en elle-même ne suffit pas, elle doit également s'imbriquer dans les innovations économiques, sociales, environnementales et technologiques quotidiennes.

Je suis une personne énergique et créative qui allie courage et bon sens à la bonne dose. En tant que jeune artiste, je pensais déjà en dehors de la boîte. L’art graphique et l’art sont devenus mon travail quotidien. Pendant longtemps, j’ai silencieusement observé l’injustice dans notre société. Comme beaucoup de la population, j’ai été confrontée à l’injustice et je me suis sentie impuissante et oubliée dans cette politique quotidienne. Ce sentiment d’injustice m’a amené tôt dans ma vie à rechercher et à lutter pour plus de transparence.

DiEM25 a été le premier mouvement qui a réellement lutté pour la transparence et m’a également donné la possibilité de participer au pilier de la transparence qui est devenu le programme paneuropéen «Printemps européen». La transparence est un rempart contre la corruption et l’injustice, mais la transparence en elle-même ne suffit pas, elle doit également s’imbriquer dans les innovations économiques, sociales, environnementales et technologiques quotidiennes. C’est ce que propose notre programme de Printemps européen. Un programme pour tous et pour notre avenir, qui garantit que personne ne doit fuir l’injustice en Europe et au-delà.

C’est un plan novateur et visionnaire, mon objectif est donc de le placer au cœur de l’Europe et dans la politique. Je ne suis pas un vrai politicien, je ne cherche pas le projecteur, mais j’aime me battre pour ce qui est devenu urgent et important pour l’avenir de toute la population, de mes enfants et de mes petits-enfants. Aujourd’hui, ce serait un échec coupable de rester silencieux, c’est pourquoi je fais entendre ma voix.

Soutenez-nous, donnez-vous une voix.