Marita de Neubourg

L’Europe est prête pour un changement radical: l’autosatisfaction et l’arrogance des technocrates de Bruxelles ont causé  la perte de confiance des citoyens de l’UE, se traduisant par le pessimisme, le nationalisme, l’ extrémisme et la montée du fascisme. C’est la raison pour laquelle un mouvement comme DiEM25 et Be Printemps européen est nécessaire  pour montrer qu’il [...]

L’Europe est prête pour un changement radical: l’autosatisfaction et l’arrogance des technocrates de Bruxelles ont causé  la perte de confiance des citoyens de l’UE, se traduisant par le pessimisme, le nationalisme, l’ extrémisme et la montée du fascisme.

C’est la raison pour laquelle un mouvement comme DiEM25 et Be Printemps européen est nécessaire  pour montrer qu’il y a une alternative, qu’il y a de l’espoir. L’Europe devrait se démocratiser , avec des institutions transparentes qui ne soient pas seulement au service des banques et des multinationales. Partout en Europe il y a des millions de personnes qui n’arrivent toujours pas à boucler leurs fins de  mois, qui travaillent durement pour garantir la rémunération des actionnaires. La crise, le climat, la migration … ces problèmes ne s’arrêtent pas à nos frontières, ces problèmes doivent être gérés au niveau européen. Avec DiEM25, on demande que les femmes aient plein contrôle de leur corps. Etre « Maîtresse de ton ventre” n’est pas encore possible à Malte ni dans d’ autres pays en Europe. Des forces réactionnaires et religieuses – comme en Pologne et en Hongrie – sont en train d’attaquer ce droit à l’autodétermination. Nous sommes convaincus que la répression des femmes dans un pays de l’Union Européenne menace les femmes dans tous les Etats membres.